Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Aide dans l'ensemble de vos démarches

La loi du 5 juillet 1985 ou loi Badinter

Indemnisation
facilitée grâce à la
Loi Badinter
Loi du 5 juillet 1985, dite aussi Loi BADINTER, prévoit un droit d'indemnisation de tous les dommages engendrés par un accident de la circulation.

Il faut néanmoins pour que cette loi s'applique que 3 éléments soient réunis de façon concomitante :
  • un accident de la circulation,
  • un véhicule terrestre à moteur,
  • et l'implication de ce véhicule.
La Loi BADINTER a le mérite d'obliger les Compagnies d'Assurance à contacter les victimes, à les informer de leurs droits et à leur faire des offres d'indemnisation après une évaluation de leurs préjudices.

Les Compagnies d'Assurance doivent aussi respecter des délais définis par la loi.

Ne jamais intervenir seul face aux Compagnies d'Assurance

Vous ne devez jamais oublier que les Compagnies d'Assurance, même la vôtre, ne sont pas vos amies. Contrairement aux Associations de victimes, les Compagnies d'Assurance sont des sociétés à but lucratif dont la notion de rentabilité et de profit prime sur toutes autres considérations.

N'oubliez pas que c'est la Compagnie d'Assurance qui devra vous indemniser, qui va désigner son médecin expert pour évaluer vos différents préjudices au cours de l'expertise médicale.

De même, c'est la Compagnie d'Assurance qui vous fera une proposition financière en fonction des différents préjudices déterminés au cours de cette expertise médicale.
Seul, il vous sera impossible de déterminer si votre I.P.P. ou D.F.P., Pretium Doloris, Préjudice Esthétique ... a bien été calculé à sa juste valeur car vous n'aurez aucun point de repère.
Les statistiques sont d'ailleurs éloquentes.

Entre une indemnisation menée directement entre la victime et l'assureur et une transaction dans laquelle la victime est assistée par une Association, un médecin conseil et un avocat, la différence dans les dossiers importants, est au minimum d'un tiers ou plus.

Parfois, le simple envoi d'un courrier à l'entête d'un avocat peut faire doubler la proposition d'indemnisation.

Sachez que pour la Compagnie d'Assurance vous êtes un simple dossier sinistre au même titre qu'un dégât des eaux, un vol ou un incendie.
N'attendez pas la fin de la transaction et l'apparation des difficultés pour faire appel à une Association ou à un juriste.

La Compagnie d'Assurance sera plus réticente à revoir ses propositions à la hausse si vous êtes déjà en possession d'un document chiffré transmis par elle.

La F.N.V.R. peut intervenir à tout moment dans vos démarches d'indemnisation.

  • Aide à la constitution de votre dossier :

    • listes des pièces indispensables ou utiles.

    • instructions et conseils pour l'obtention de ces pièces.

    • récupération des documents médicaux auprès des établissements d'hospitalisation privés ou publics.

    • Étude approfondie du dossier.

  • Assistance au cours des expertises :

    • Défense de vos intérêts.

    • Argumentation contradictoire.

    • Étude du rapport d'expertise et calcul du montant total de votre indemnisation en fonction des conclusions d'expertise, des différents barèmes appliqués par les assurances.

    • Discussion avec la Compagnie d'Assurance pour obtenir la meilleure indemnisation possible.

La F.N.V.R. intervient dans toute la France pour permettre aux victimes d'accidents de la circulation d'obtenir une juste réparation des préjudices subis. Notre aide sera d'autant plus efficace, que nous interviendrons le plus tôt possible après l'accident.

N'attendez pas que les difficultés surviennent pour nous contacter.
Copyright © F.N.V.R. 2016 - Tous droits réservés. v4.27.3



Association loi 1901